les 3 parcours possibles

Compte tenu de la météo incertaine dans la soirée de vendredi et de la nuit à suivre

le Comité de Course de la Solo Normandie – Championnat de France Elite Course au Large avait retenu trois parcours possibles.

Ce matin, les prévisions pour la nuit du 17 au 18 étaient plus encourageantes mais le choix restait cornélien… il fallait donc patienter jusqu’au rendez-vous météo de début de soirée. En attendant, les 24 solitaires ont pu travailler les trois scénarios : deux parcours avec une arrivée à Cherbourg-en-Cotentin comme prévu et un autre qui resterait sur Granville (n°2).

Ce qui est avéré : un départ lancé comme prévu à midi, aucune navigation à l’Est du Cotentin ni en Baie de Seine (exit Le Havre et Ouistréham en passant le Raz Barfleur), et enfin quel que soit le parcours choisi, la distance reste équivalente (plus ou moins 260 milles nautiques).

La flotte des Figaro Bénéteau est prête : tous les contrôles de sécurité et de jauge ont été réalisés sans problème, avec un grutage de vérification de voile de quille pour entamer la matinée…

En tout cas, les coureurs sont prêts à bondir et les bouées de départ sont gonflées !

Déroulé du jour-J : 9h, briefing des skippers. 10h, début des contrôles de jauge inopinés des voiliers tirés au sort. 11h : sortie des bateaux.

Le 1er signal d’avertissement pour le départ de la Solo Normandie retentira en baie de Granville à midi dans des conditions plutôt faibles. Le vent est appelé à se renforcer dans l’après-midi.

Le terrain de jeu des premières 24h en mer se situera au sud de Jersey en s’étendant vers l’ouest jusqu’à Bréhat, zone qui sera la moins touchée par le vent fort et même très fort dans le Nord Cotentin. Sur les trois parcours envisagés, le début de course est identique même si les marques de parcours sont légèrement différentes.

A partir de samedi 14h, la suite de la course et la ville d’arrivée diffèrent selon le tracé choisi ;  tout dépend des conditions météo prévues sur le Raz Blanchard pour un passage vers 21h moment de la renverse des courants pour qu’ils soient favorables… D’après les prévisions reçues par la direction de course ce soir, la brise moins soutenue semble se confirmer dans ce timing. On s’oriente a priori vers une arrivée  jugée en Rade de Cherbourg aux environs de 22h00 ; la flotte de Figaro Bénéteau 2 au portant va avaler rapidement les milles entre le Cap de la Hague et Cherbourg-en-Cotentin.

A l’inverse, dans le cas (peu probable) d’un ‘retournement’ lors du bulletin de météo marine demain matin, et dans le souci de garantir la sécurité de tous les coureurs y compris des bizuths, c’est le parcours n°2 qui sera envoyé ; il s’agira de poursuivre des bords type aller-retour tactiques dans la zone sud des îles anglo-normandes pour une ligne d’arrivée à la bouée Videcoq au moment de l’ouverture des portes du port de Granville.

Rendez-vous demain matin avec le briefing des skippers d’avant départ de la Solo Normandie 2017 !