Remise des prix Solo Normandie Champ. France Elite Course au Large 2017

1ère épreuve de la saison : test pour le matériel et préparation aux grandes courses du circuit

La Solo Normandie en cette mi-mars n’a pas fait dans la douceur pour une entrée en matière du Championnat de France Elite Course au Large 2017.

Avant le départ, la météo compliquée avec 24 heures de vent soutenu venait perturber la direction de course ; le parcours initial était modifié pour permettre aux solitaires de naviguer davantage dans le ‘sud’ du plan d’eau normand plus épargné. L’idée étant de franchir le Raz Blanchard au moment où Éole se calmerait et de terminer la course à Cherbourg.

Un départ idéal dans des petits airs vendredi midi, la brise qui s’étoffe alors que la flotte évolue vers la première marque de parcours et ensuite le vent qui forcit en soirée. Ces prévisions n’ont pas failli et c’est bien là, dans ce long bord de portant entre la Roche Gautier et le plateau des Minquiers, que les choses sérieuses débutent pour la Solo Normandie. Sous spi, plein vent arrière à 25-30 nœuds, ça va vite et il faut gérer l’allure. A ce jeu, Sébastien Simon BRETAGNE CMB Performance et Adrien Hardy AGIR Recouvrement sont à l’aise et prennent un très léger avantage.

Un empannage à placer sous Jersey pour contourner les Minquiers par le nord-est, visiblement l’idéal était de retarder cette manœuvre à l’instar de Nicolas Lunven GENERALI qui rejoint Charlie Dalin Skipper MACIF 2015 dans le groupe de tête au passage de l’Ardente, à l’est des Minquiers. Un mille derrière, c’est au tour de Yann Elies Groupe QUEGUINER Leucémie Espoir et Antony Marchand  côte à côte, puis de Xavier Macaire Groupe SNEF de repartir au près, cap sud-ouest vers le Cap Fréhel.

Ce type de run crée des écarts entre les plus aguerris du circuit et les novices et la flotte s’est déjà bien étirée entre les premiers et les derniers. Ce qui ne va pas s’arranger car c’est une course de vitesse au près qui débute pour rallier la bouée Banchenou.

AGIR Recouvrement est en pointe, légèrement décalé à gauche… tandis que Skipper MACIF 2015 excelle à cette allure sur la route directe. Charlie Dalin prend ainsi la première place en arrivant à la marque.

A ce moment, il faut réussir sa manœuvre pour repartir vers la bouée Videcoq ; les figaristes doivent anticiper leur empannage et leur envoi de spi… le vent est fort, c’est délicat. Cela joue un mauvais tour à Mary Rook, son bateau INSPIRE +  part ‘au tas’ et, dans cette figure incontrôlable, percute son camarade de l’Offshore Academy Hugh Brayshow OC 23 ; elle rentre au port le bateau endommagé.

Ils seront cinq autres concurrents à abandonner dans la nuit ou au matin. Thierry Chabagny GEDIMAT rencontre des problèmes de transfert de ballastes et de pilote automatique, Cécile Laguette ECLISSE a dû couper ses écoutes de spi pour le dégager alors qu’il était tombé à l’eau, Martin Le Pape skipper MACIF 2017 a fait une mauvaise chute sur sa barre et s’en tirera avec une côté cassée, et deux bizuths : Pierre Rhimbault BRETAGNE CMB Espoir pour une drisse coincée en tête de mât et Benjamin Augereau OBJECTIF SOLITAIRE 2017 pour un problème au genou (déjà blessé auparavant et re-cogné).

Pendant la nuit, le comité de course s’est organisé pour affréter un bateau en Bretagne et tâcher de réduire le parcours à l’issu du long louvoyage entre les bouées Videcoq et Men Marc’h, située dans le large de l’Île de Bréhat. Objectif atteint pour la direction de course, en place au début de l’après-midi.

Pendant ce temps là, la majorité des Figaro Bénéteau 2 en course tire des bords au sud de Jersey ; Alexis Loison CUSTO POL se démarque en naviguant près de la côte bretonne ; il ne perdra pas au change, il réduit même un peu l’écart sur les leaders. Damien Cloarec SAFERAIL ainsi que  la cherbourgeoise Sophie Faguet PORSHE by Normandie Elite Team, à leur tour, feront ce même choix un peu après, ce sera moins payant… Par ailleurs, le bizuth Tanguy Le Turquay déchire sa grand-voile en relâchant le ris qu’il avait pris ; il abandonne à son tour.

Dans ces dernières heures de compétition, Charlie Dalin maîtrise sa pôle position.

16:08:38 : Skipper MACIF 2015 franchit le premier la ligne d’arrivée.

Le Champion de France de Course au Large en Solitaire, en titre, donne le ton dès la première épreuve de l’année.

Aux avant-postes dès le départ, passant en tête à mi-course, Charlie Dalin remporte la 8ème Solo Normandie avec 13 minutes d’avance sur Nicolas Lunven GENERALI le second et Sébastien Simon Bretagne CREDIT MUTUEL Performance se classe 3ème !

Xavier Macaire Groupe SNEF se classe 4ème après avoir repris des places tout au long du parcours. Adrien Hardy AGIR Recouvrement et Antony Marchand OVIMPEX terminent respectivement 5ème et 6ème .  Yann Elies Groupe QUEGUINER Leucémie Espoir et Alexis Loison CUSTO POL, 7ème et 8ème n’ont pas eu l’opportunité de revenir.

Dans cette 8ème édition de la Solo Normandie, technique et compliquée par les conditions météo, la hiérarchie est respectée ; pas de surprise, les habitués des podiums, leaders du Championnats de France Course au Large sont devant.

On remarquera les très belles courses réalisées par : Justine Mettraux TEAMWORK  (2ème saison sur le circuit), dernière la veille, qui prend la 9ème place et le premier bizuth et 10ème du classement, Pierre Leboucher qui a tenu sans sourciller tout le long des 180 milles nautiques.

N’ont rien lâché de cette course ‘épique’ : 11ème Alan Roberts SEACAT SERVICES, 12ème et second bizuth Milan Kolacek CZECHING THE EDGE, 13ème Arnaud Godart-Philippe FAUN ENVIRONNEMENT, 14ème Sophie Faguet PORSHE by Normandie Elite Team, 15ème Damien Cloarec  SAFERAIL, 16ème Hugh Brayshaw OC 23 !

La Remise des Prix a eu lieu à Granville

en présence de Mme Rousseau Vice-Présidente au nautisme de la Région Normandie et M. Jean-Marc  Julienne Vice-Président au tourisme du Département de la Manche.

Pour sa troisième participation, le normand Charlie Dalin Skipper MACIF 2015 remporte le Trophée Solo Normandie – Championnat de France Elite Course au Large !!

Voir les galeries Photos de la SOLO NORMANDIE 2017